Pas encore de compte ? enregistrez-vous - mot de passe oublié ?

Test Dementium : l'asile Remastered 3DS

Chamix 8 mars 2016 14:03Jeux Vidéo

Afficher l'image d'origine

 

Sorti en 2009 sur la bonne vieille Nintendo DS, Dementium sortait du lot en proposant un premier vrai Survival Horror sur la console portable de Nintendo.

Le jeu était alors passé inaperçu en Europe, faute de communication sans pour autant afficher de faibles ventes car il s’est vendu à 100 000 unités dans le monde. Ce qui est bien dommage, car malgré ses défauts de gameplay, le jeu proposait une aventure digne d’un Silent Hill « du pauvre ». Les keums de  Renegade Kid ont misé sur une ambiance prenante voire malsaine d’un hôpital où tout semble basculer dans l’horreur.  L’ambiance sonore est également très bien traitée nous faisant  ressentir une frayeur qui nous amène à nous demander ce qui se cache dans le noir. Un coup de fraicheur tout en profitant des fonctionnalités de la DS.

Le jeu eut droit à sa suite en 2010 avec un scénario mieux travaillé et moins linéaire que son prédécesseur.

C’est en fouillant dans les bonnes affaires sur l’e-shop de la 3DS que je tombe sur une offre me proposant Dementium en version remasterisée. Disponible depuis décembre 2015 je ne me rappelle pas en avoir entendu parler sur les sites de Jeu Vidéo…  Bref forcément je fonce dessus ! Je l’avais adoré à l’époque et c’était l’occasion de le refaire, même si le prix peut paraître excessif : 15€.

 

Alors que vaut cette réédition ?

Résultat de recherche d'images pour "dementium l'asile 3DS"

Et bien à vrai dire pas grand-chose. Outre le lissage des textures (le jeu est propre sans bavure pour un portage) et l’ajout de la 3D, les nouveautés se résument  à l’ajout d’un mode de difficulté en plus et à l’amélioration du confort du gameplay avec l’utilisation du pad.

Et oui ça ne fait pas beaucoup pour le prix. Où est passé Dementium II ?! Il aurait été logique de proposer un pack avec les deux jeux… On se doute bien que le deuxième opus aura également droit à sa remasterisation. Séparément donc et pour 15€ de plus. Déçu de cette stratégie marketing.

  Mais il ne faut pas s’arrêter à ces quelques fonctionnalités rajoutées. Vous passeriez à côté d’un jeu unique en son genre. 

Afficher l'image d'origine                                                                         Mattez moi ce boule... !

 

Vous incarnez un homme amnésique qui se réveille dans un hôpital. Seul. Tout au long de l’aventure vous devrez essayer de vous souvenir de qui vous êtes et pourquoi vous êtes dans cet endroit désert et lugubre. Désert ? Non, car vous aurez de la compagnie. En passant par des zombies aux bides transformés en mâchoires, créatures volantes, fœtus en forme de larves et j’en passe des meilleurs. Tout en faisant face à des Boss agressifs qui vous bloqueront le passage. Mais vous serez également amené à rencontrer des vies humaines avant que celles-ci ne se fassent dévorer ou découper en morceaux.

 

C’est donc par une nuit orageuse que vous devrez tout faire pour vous échapper de cet endroit. Résolution d’énigmes, trouver les bonnes armes pour défoncer les boss et surtout, survivre.

Car le jeu est assez punitif. Lorsque vous mourrez vous devrez refaire tout le niveau à moins d’avoir trouvé un point de sauvegarde (rappelant celui de Silent Hill 2). De plus les ennemis sont assez coriaces ! La faute à un gameplay lourd. Votre vie ne se régénère pas il vous faudra trouver des sérums (encore Silent Hill) qui vous régénèreront deux points de vie. Selon le mode de difficulté, les sérums seront assez rares à trouver.

Mais le jeu vous poussera à fuir les combats, d’où sa maniabilité paresseuse, face à des ennemis qui pourront vous enlever la moitié de vos points de vies (satanées têtes volantes) ! Ou face à des rassemblements de zombies en masse qu’il faudra préférer éviter quitte à perdre un ou deux points de vies plutôt que de perdre en munitions et risquer la mort.

Les munitions se font rares également. Vous trouverez les armes classiques entre le 9mm et le fusil à pompe mais le jeu vous engage à garder vos munitions pour affronter les boss.

Pour le gameplay le problème vient du fait que la sélection d’armes se fait par l’écran tactile et de ce fait on ne peut sélectionner la lampe torche et une arme en même temps, ce qui appose une difficulté en plus car en fonçant dans le noir on ne peut prévoir une vague de monstres qui arrive à toute vitesse sur vous. Malgré tout, ce système participe à l’ambiance du jeu.

Afficher l'image d'origine

Une ambiance digne des plus grands jeux et films d’horreurs. Que l’on soit habitué ou débutant dans le genre, il y aura inévitablement un passage qui vous fera sursauter ! Entre les cris des différents monstres cachés dans le décor, les bruitages d’une hache qui grince contre un mur, l’environnement qui n’offre aucun endroit sûr et tout simplement les moments de silence où seul le tonnerre gronde, renforçant l’immersion.


Résultat de recherche d'images pour "dementium l'asile 3DS"

Voilà à peu près tout ce qu’il faut savoir sur ce portage « propre » de Dementium : l’Asile  proposé par les créateurs du génialissime Mutants Mudds (que je vous conseille également). J’attends avec impatience le portage du second opus qui est tout aussi excellent. En attendant sa sortie, il vous reste à parcourir les 16 niveaux de Dementium. A vous de jouer. 

 

 

4/5

 

Chamix

08/03/2016

Rejoignez la conversation !

par Mqestro le 8 mars 2016 20:05
Ça me donne envie de tester la bête, je me le prendrais surement quand toutes les sorties principales de la 3DS seront sorties :)
par Chamix le 8 mars 2016 21:13
Fonce :D Je pourrais te le montrer avant ! D'ailleurs je vais surement revenir sur Dijon (j'ai un entretient la semaine pro) donc ça sera l'occaz de se revoir :)

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster un commentaire !